Dix ans

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Cela fait dix ans que la revue Regard est gérée par une fondation indépendante, aujourd’hui dénommée Asociația Regard. Et grâce notamment au soutien fidèle de partenaires qui comprennent les exigences de notre média, la rédaction a eu les mains libres pour publier ce qu’elle a voulu, sans restriction. Les entretiens et reportages récents le prouvent. Dans ce… Poursuivre la lecture Dix ans

Quand on a dû fuir

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Début octobre, Regard est allé à Tsaghkadzor, petite ville de montagne située à 60 km au nord d’Erevan, en Arménie, où se sont tenues les 47ème Assises de l’Union internationale de la presse francophone réunissant 270 journalistes de 49 pays. Thème des discussions : le traitement des migrations dans les médias. Tragédies de tous les… Poursuivre la lecture Quand on a dû fuir

Voter

[vc_row][vc_column][vc_column_text]La Roumanie est de nouveau face à une période délicate de sa jeune histoire démocratique. Dispose-t-elle des ressorts pour prendre le bon chemin ? Oui, elle l’a montré à plusieurs reprises, que ce soit dans la rue ou quand, contre toute attente, elle a élu un président d’origine allemande plutôt partisan d’un état de droit… Poursuivre la lecture Voter

Regard, aujourd’hui

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Être présent de plusieurs façons, c’est un peu le but de Regard : revue en français (publiée et en format numérique), journal en roumain (publié et gratuit), site Internet. Nous touchons plus de 60 000 lecteurs par an, des lecteurs très divers mais tous avisés, curieux des changements culturels, économiques, politiques et sociaux tant en… Poursuivre la lecture Regard, aujourd’hui

Peut-être

Après la mort du roi Mihai qui s’est éteint le 5 décembre dernier à l’âge de 96 ans, le temps est resté suspendu. Et peut-être que dans son départ, le monarque dit des choses aux Roumains, une dernière fois. Comme une suite à son discours du 25 octobre 2011 prononcé devant le Parlement, peut-être leur… Poursuivre la lecture Peut-être

Il a su montrer

Târgu Jiu, petite ville située au sud-ouest de la Roumanie, début octobre. Il est 9 heures 30 du matin, je marche dans le parc où se trouvent trois œuvres du sculpteur Constantin Brâncuşi : la Porte du baiser, l’Allée des chaises et la Table du silence.

Vu dans le ciel

Dimanche 4 juin, 9h30 du matin. J’ouvre mon ordinateur et je lis les dernières informations. À Londres, la veille au soir, un attentat terroriste a fait huit morts et des dizaines de blessés. Après quelques minutes, je me dirige vers la fenêtre. J’ai besoin de prendre l’air.

Deux mondes

Fin 2009, Regard a publié un numéro spécial sur les vingt ans de la révolution de décembre 1989. J’avais écrit un texte sur la Roumanie du présent d’alors. En le relisant, je me dis que ce présent d’alors, il y a presque huit ans, est toujours d’actualité, que deux mondes continuent de coexister sans vraiment s’entremêler. Les manifestations et contre-manifestations du début de l’année l’ont bien montré.

Avec eux

L’école est à une centaine de mètres d’un grand boulevard du centre de Bucarest, cachée derrière une barre d’immeuble. Un peu d’espace vert l’entoure, la préserve. Accueilli par une jeune professeur, je rentre dans la salle de classe, les élèves sont encore dans la cour de récréation. Du tableau noir aux cartes géographiques tapissant les… Poursuivre la lecture Avec eux

Chişinău

Les rues montent légèrement depuis le boulevard Ştefan cel Mare. Arborées, calmes, elles invitent à la promenade. Les maisons sont plutôt basses, l’architecture est modeste mais agréable. Plus loin, un jardin parfaitement entretenu donne envie de prolonger la marche.